L’Ombre sur mon cœur – tome 2

Titre : L’ombre sur mon cœur
Auteur : Jennifer Pourrat
Éditeur : éditions Alter Real
Genre : romance
Résumé : Seule la lumière révèle les ombres.
Matthew a enfin trouvé une lueur au milieu de ses ténèbres, et il ne compte pas la laisser s’échapper.
Jessica a entraperçu son obscurité et est bien décidée à ne plus le laisser s’approcher.
Mais le destin s’en mêle, et oblige ces deux âmes meurtries à cohabiter.
Matthew possède tout, mais comprendra-t-il qu’il lui manque l’essentiel ?
Jessica connaît déjà le pire, aura-t-elle droit au meilleur ?


Notation :

Avis :

« À nos âmes meurtries ». C’est le titre de ce deuxième opus. Après un premier tome nous révélant des personnages torturés chacun à leur façon, après un premier tome nous offrant les prémices d’une romance explosive, Jennifer Pourrat poursuit sa quête des sentiments dans cette suite tortueuse. Elle nous expose une fois encore les aspérités qui font de l’être humain une espèce si fragile et complexe. Et, à l’instar de Jessica, ce sont les yeux couverts d’un bandeau, qu’on franchit le Rubicon, plein d’espoir et d’appréhension…

Pour rappel, le premier tome enclenchait la machine d’une romance cravachée, aux nuances de Grey, mais seulement en nuances, puisqu’au fil des pages, on se rendait rapidement compte que ce BDSM n’était qu’une couverture un peu osée pour nous plonger dans les méandres de l’âme d’un millionnaire tourmenté, et d’une superbe jeune femme, douce et indépendante. Une première plongée dans une romance improbable, entre la lumière et les ténèbres. On retrouve donc Matthew et Jessica dans ce deuxième opus, s’amusant amèrement au jeu du chat et de la souris.

« Je t’aime » « Moi non plus », un schéma plutôt classique en romance, mais qui, bien tourné, fait son effet. Ainsi, toute la première partie du roman ressemble à une chasse, assortie d’une ribambelle de questions. Matthew qui veut à tout prix la récupérer, tentant vainement de se perdre dans ses ténèbres, et Jessica qui veut à tout prix l’oublier, ne cessant de repenser à la chaleur de sa peau contre la sienne. Cependant, on est loin d’un chassé-croisé. Parce qu’assurément, nos deux compères, vont finir par se trouver. Reste à savoir combien de temps durera la valse…

« À nos âmes meurtries » est une suite qui reste tout de même dans la lignée du premier tome. Pas de coupure marquée, la même ambiance perdure avec une trame plutôt identique à la précédente. Deux êtres qui se cherchent mais qui hésitent à se trouver, un événement sordide, et une Jessica qui oublie le côté noir de son amant. Mais au-delà de ce schéma, on retrouve un questionnement plus profond pour ces deux personnages, et d’autant plus pour Matthew. Dès lors, ce sont bien une fois encore les personnages qui sont au centre de l’histoire, avant même le sexe et cet érotisme douloureux. Néanmoins, le BDSM prend une part plus importante de ce deuxième tome, parce qu’il révèle des blessures et douleurs, de manière bien plus précise et ancrée que dans le premier opus. Ce n’est donc pas dans sa dimension sexuelle qu’il est intéressant, mais bien dans son aspect psychologique.

Jennifer Pourrat a le genre de plume qui pourrait raconter n’importe quelle histoire qu’on la lirait sans réfléchir, caractérisée par ce changement de ton en fonction des personnages, qu’on ne retrouve pas forcément partout en littérature. Si le style est remarquable, ce sont les moments de questionnement qui paraissent parfois répétitifs et lourds. Un petit point noir au tableau, qui reste néanmoins admirable de cohérence et d’intérêt.

En bref :

Un deuxième opus qui va plus loin dans le détail psychologique des personnages pour nous enfermer toujours plus profondément dans leurs têtes, aux côtés de leurs démons. Une suite à découvrir, et un tome 3 à attendre impatiemment !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s